dimanche, décembre 16, 2007

Touristes en croisières

La visite des croisièristes et l'artisanat


Le Queen Elisabeth à quai à PapeeteLa Polynésie est une destination très prisée pour les croisières. En effet, quoi de plus romantique qu'un voyage sur un paquebot de luxe sur un circuit reliant les plus belles iles de monde avec les non qui ont fait rêver et qui le font encore : Tahiti, Bora Bora, Les Marquises, Fakarava...

La Polynésie étant un ensemble d'Iles dispersées sur un territoire grand comme l'Europe, la découverte par la mer est tout à fait logique, et c'est une expérience magnifique. Plusieurs circuits existent depuis Tahiti, croisières d'une semaine ou deux, avec un circuit reliant Tahiti, Mooréa, Bora Bora, Rangiroa Fakarava, et parfois d'autres Iles encore.

Mais chaque année, la Polynésie accueille aussi des paquebots d'exception, qui assurent des tours du monde (cela fait rêver..). Le Queen Elisabeth 2 vient régulièrement pour une escale àTahiti. Et ses 2000 passagers bénéficient d'une escale shopping et détente à Tahiti qui mobilise les opérateurs locaux, restaurants, tours opérators. Le port de Papeete peut accueillir ces grands navires. L'escale est très prisée par les passagers et le port est pratiquement au centre ville. Sous la proue du Queen Elisabeth 2 à quai dans le port de Papeete
Bien sûr ces événements sont très prisés par les artisans qui proposent leurs créations aux passagers sur les stands prévus à cet effet.

D'autres paquebots font aussi escale dans les Iles des Tuamotus (Rangiroa, Fakarava, Gambiers) et débarquent leurs passagers à terre pour la journée, ce qui n'est pas sans causer un certzin remue ménage, pensez donc, 500 et plus de visiteurs qui débarquent dans un paisible village de 100-200 habitants. Néanmoins, l'accueil polynésien est là, danses, fleurs, activités, et bien sûr les stands d'artisanat. A la fin de la journée, tout le monde regagne le bord pour le diner, et en général le navire lève l'ancre dans la nuit pour l'escale suivante.

Comme dans toutes les Iles, les visites de navires sont fêtées comme il se doit. Pourtant des études de l'institut de la statistiques montrent que les retombées économiques ne sont pas aussi importantes qu'on pourrait le penser (sauf bien sûr pour les partenaires de tour operator). L'essentiel de la consommation se faisant à bord du navire et finalement fort peu lors des escales.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home