dimanche, décembre 24, 2006

Tahiti, l'envers du décor

L'image de paradis de Tahiti remise en question

De nombreux téléspectateurs ont suivi un reportage sur la Polynésie diffusé sur M6 il y a quelques jours. Réalisé en octobre 2006, ce reportage opposait l'image de paradis souvent attachée à la Polynésie et le quotidien très sombre de nombreux habitants.

Opposer le luxe des bungalows construits sur les lagons pour y accueillir une clientèle riche et les "fare" (maison en tahitien) faits de bric et de broc où se cantonne une famille avec enfants et petits enfants est marquant. Et c'est la réalité de nombreuses familles. L'émission pointait du doigt des problèmes graves (qui existent aussi en Métropole), comme l'alcoolisme, la violence, la prostitution, la grande pauvreté. Nous sommes en France, mais il n'y a ni allocations chomages, ni RMI, et d'une manière générale, très peu d'aides sociales en Polynésie.

La Polynésie n'a pas de richesse propre (comme le nickel de Nouvelle Calédonie). Le tourisme est donc la principale source de revenus. Les autres grandes ressources sont la perliculture et ... les transferts de l'état français.

Pourtant, l'émission n'a pas assez montré les polynésiens qui travaillent, et se mobilisent pour survivre et s'en sortir. Parmi eux, beaucoup font de l'artisanat, que Tahiti Rimai veut vous faire découvrir.

Leurs créations sont vendues dans les boutiques des lieux touristiques, ou lors d'expositions, ou encore dans des boutiques. En ouvrant le site Tahiti Rimai notre objectif est d'élargir le marché des artisans.
Pour atteindre cet objectif, nous fonctionnons avec les principes du commerce équitable. Nous voulons en effet, que l'artisan obtienne un prix juste pour le produit qu'il propose. Ainsi, son activité sera valorisée, le consommateur obtient un produit de qualité à un prix qui reste intéressant puisque la vente est directe, et nous participons, modestement, au développement de ces Iles si attachantes.









Libellés : ,

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home